Colon

19 juin 2011
Après avoir pris l'avion, être allés voir les bateaux, nous avons opté pour le train afin de rallier Colon sur la côte atlantique, espérant que cette chaîne conjurera le "mauvais sort"; l'étape suivante devant être "en voiture"!
Une gare rien que pour lui!
.
 
Il faut dire que le "Panama Canal Railway" est à juste raison considéré comme la deuxième voie du canal car son parcours le longe souvent et traverse même une partie du Lago Gatun.
A bord, nous avons été chouchouté: wagon panoramique, café et lunch box, le tout avec le sourire.
.
.
Ce fut une occasion d'entre apercevoir la forêt amazonienne et quelques uns de ses hôtes: toucan, agouti...
A Colon, le rêve continue: notre hôtel est une ancienne école, immense.
Elle faisait partie de la base militaire américaine. Lorsque ces derniers ont cédé la gestion du canal aux Panaméens, les bâtiments se sont trouvés à l'abandon; certains ont été ou vont être transformés en hôtels de luxe (Peu de choix ! Tant pis, nous faisons un trou dans le budget [38 euros avec petit déjeuner !]). Là encore, le contraste est énorme avec la ville elle-même, insalubre, encore plus à l'abandon que le vieux quartier de Panama qui, en comparaison, semble tout à fait correct.
.
Bronzette, balade dans le parc de l'hôtel au bord du lac, buffet international, repos...les vacances, quoi!!!