CAN_9960.jpg

Fausse joie et mini catastrophe !

Lundi 20 juin, avec l'aide de Dania, notre transitaire à Colon au Panama, nous avons récupéré notre voiture au bout de 4 heures de démarches (voir Info pratiques).
 
El Caracol était presque intact, juste une petite bosse à l'avant, mais c'est le blindage qui a tout pris !
S'il est une dépense que nous ne regrettons pas, c'est celle de la mise en place de la cloison de séparation entre les sièges avant et l'arrière !
En effet les rares choses qui restaient dans cette partie (chewing-gums, scotch américain et petite pendule de tableau de bord) ont été volées alors imaginez ce qui se serait passé s'ils avaient eu accès à l'arrière ! (Pour empêcher l'ouverture de la porte arrière j'avais cadenassé une chaîne entre les deux roues de secours !)
Mardi, de bon matin,  nous avons conduit la voiture au garage à Panama où la pièce était bien arrivée mais aucun rendez-vous fixé pour la réparation malgré mes mails ! Pleins de bonne volonté, les responsables se sont engagés à faire au plus vite ... pour jeudi au plus tard. L'attente reprend donc ! Tourisme le long du canal ...
.
Nous en profitons pour déposer le caméscope en réparation en précisant que nous ne disposons que de deux jours avant notre départ de Panama. On me répond qu'un devis sera établi le soir même et que la réparation ne sera faite que si la pièce est disponible.
Mercredi, coup de fil de Sony: pour faire la réparation je dois passer pour payer au moins la moitié de la pièce.
Yes ! Les choses s'arrangent !
Au moment de payer, j'ai comme une intuition et demande si la réparation sera bien terminée pour le lendemain.
Étonnement de la personne en face de moi: "Oh ! Non ! Nous n'avons pas la pièce ! Il faut compter une bonne semaine !" ...
Déception !
C'est donc mon ancien caméscope qui reprendra du service pour la fin du voyage !
....
Et puis, comme quoi rien n'est impossible dans ce pays, le jeudi matin je reçois un coup de fil d'un des employés de Sony qui me dit être allé en soirée à Colon pour chercher la pièce. Il passe nous voir à l'hôtel et propose de faire la réparation au noir pour un prix légèrement inférieur au devis. Reste à avoir confiance et à abandonner mon caméscope à un inconnu ...
Une fois de plus, la confiance aura payé ! Fin de journée nous récupérons le caméscope en état de marche.
Alors que nous savourons ce petit bonheur, le téléphone sonne ... c'est le garage Toyota.
Et là tout s'effondre: on nous annonce que la pièce qui a été commandée ne convient pas et qu'il faut commander la bonne au Japon ! Un mois d'attente alors que cela fait déjà 22 jours que nous sommes bloqués (Colombie - Panama) à cause de la traversée !
En très peu de temps nous prenons la décision de rentrer en France jusqu'au 14 juillet plutôt que d'attendre ici !
A bientôt, donc, pour la suite de notre voyage !

Menu principal

Newsletter