CAN_5114.jpg

Au Brésil

6 avril 2011
Du Brésil nous n'avons vraiment pas vu suffisamment pour vous en parler longuement. Nous sommes entrés dans le pays par le sud, après avoir quitté l'Uruguay. De prime abord cela ne correspondait absolument pas à l'image que l'on se faisait. Nous étions toujours dans de vastes étendues agricoles, du soja à perte de vue.
 
Par ci, par là, dans le paysage, des détails faisaient des clins d'oeil aux couleurs nationales du Brésil qui sont le jaune et le vert!
.
 
 
La terre rouge d'abord, puis la végétation exubérante au bord des routes nous confirma que nous approchions bien de la jungle!
 
.
Mais nous n'en découvrirons pas d'avantage; les pluie fortes de ces dernières semaines nous font craindre de rencontrer des pistes défoncées dans le Pentanal. Nous éviterons donc de nous y aventurer seuls et reprendrons la route vers l'Argentine après la visite des chutes d'Iguaçu (avec "ç" car nous sommes du côté brésilien!)
Ce matin, nous sommes allés saluer nos amis Guy et Martine (ceux qui nous ont hébergés avant le départ!) ainsi que les membres de Moto Plus de passage à Fos de Iguaçu pour deux jours. Retrouvailles émouvantes après plus de 5 mois! Cela fait drôle de se croiser sur un autre continent alors que d'habitude nous voyageons ensemble.
En ce qui concerne la visite des chutes les mots seraient trop faibles pour vous décrire ce spectacle grandiose que nous offre la nature. Toujours à cause (grâce devrais-je dire cette fois) des fortes pluies la chute est à son apogée. Sur un front de 2,5 km, le fleuve Iguaçu se jette dans une faille formant plus de 200 chutes qui se jettent les unes dans les autres au milieu d'une végétation tropicale. Les chutes sont en territoire argentin essentiellement, alors que le côté brésilien offre la vue !
.
.
.
.
Comme dans tous les lieux touristiques situés en pleine nature, des animaux ont vite compris qu'il était plus facile de mendier sa nourriture que de se débrouiller seul. Voilà pourquoi les coatis, sorte de lémuriens, se pressent dans les endroits où affluent les touristes.
.
Le soir, afin de passer du temps avec nos amis, nous avons suivi le groupe dans une soirée spectacle pour touristes. On y présentait des danses de différents pays d'Amérique du sud plus le Mexique. Je ne ferai pas de commentaire !
La suite de nouveau en Argentine.

Menu principal

Newsletter